Hygiène alimentaire et programmes préalables (Prérequis)

Soumis par M. EL ATYQY le sam 08/12/2018 - 17:08

L'hygiène alimentaire est l'ensemble des conditions et mesures nécessaires pour assurer la sécurité et la salubrité des aliments à toutes les étapes de la chaîne alimentaire. Les exigences en matière d'hygiène qui s'appliquent aux établissement de transformation des denrées alimentaires sont communément appelées "Programmes Préalable (PP)" ou "Programmes Prérequis (PPR). En effet, ces programmes doivent fonctionner dans un système de produit avant que le système HACCP ne soit appliqué.

Sécurité sanitaire des aliments : Un seul but, plusieurs approches

Soumis par M. EL ATYQY le sam 08/12/2018 - 16:44

La « sécurité des aliments » est l’assurance que les aliments ne causeront pas de dommages aux consommateurs quand ils sont préparés et/ou consommés conformément à l’usage auquel ils sont destinés. La sécurité des aliments est aujourd’hui une préoccupation majeure des consommateurs : elle traduit une inquiétude grandissante vis-à-vis d’un système tendant à éloigner le mangeur des matières premières de ses aliments, par le jeu de multiples transformations aboutissant à des denrées alimentaires de plus en plus élaborées.

Nutrition humaine

Soumis par R. ABOUTAYEB le jeu 06/12/2018 - 16:41

La nutrition humaine est la science dédiée à l’étude de l’alimentation humaine. C’est aussi l’étude des processus qui permettent aux organismes vivants de maintenir leur vie en tirant profit des nutriments qui se trouvent dans les aliments. Les différentes classes de nutriments sont : les glucides, les protéines, les lipides, les vitamines et les sels minéraux. Le niveau de présence de ces nutriments dans un régime alimentaire le qualifie comme étant équilibré ou déséquilibré.

Nettoyage et désinfection dans les IAA : Aspects théoriques et pratiques

Soumis par M. EL ATYQY le jeu 06/12/2018 - 16:27

Le nettoyage et la désinfection sont parmi les opérations les plus importantes de l'industrie agroalimentaire (IAA). Ils ont pour but d’éliminer les souillures et détruire les microorganismes présents dans les appareils et dans les emballages. Dans certains cas, ces opérations doivent être conduites sur les produits eux-mêmes souillés par de la terre, des microorganismes ou des résidus de pesticides.

Sertissage des boîtes métalliques

Soumis par M. EL ATYQY le jeu 06/12/2018 - 12:58

Le sertissage est l’opération qui permet l’assemblage du couvercle au corps par accrochage du rebord et de l’ourlet. L’élément qui se forme suite à cette opération est appelé « serti ». La machine servant à réaliser cette opération est appelée « sertisseuse ». La formation du serti se déroule généralement en trois étapes : La mise en compression, la première passe et la deuxième passe. Le contrôle du sertissage est une démarche nécessaire dans les conserves alimentaires afin de maîtriser la qualité et la sécurité de ces produits.

Capsulage des bocaux en verre

Soumis par M. EL ATYQY le jeu 06/12/2018 - 12:45

Le capsulage est l’opération mécanique qui consiste à fermer hermétiquement un récipient avec une capsule. En agroalimentaire, le capsulage est utilisé comme technique de fermeture pour la conservation des denrées alimentaires : après remplissage du récipient par le produit, il est fermé par une capsule, puis l’ensemble est soumis à un traitement thermique adéquat. La sécurité du produit alimentaire ainsi réalisé ne peut être garantie que par la maîtrise de cette opération de capsulage via des contrôles programmés.

Emballages alimentaires

Soumis par R. ABOUTAYEB le jeu 06/12/2018 - 12:34

L'emballage alimentaire est défini comme étant un matériau mono ou multicouche destiné à contenir une denrée alimentaire tout en assurant sa salubrité jusqu'à sa consommation. Les différentes fonctions qu’assurent les emballages alimentaires sont : la conservation et la protection, l'information et la fonction marketing. Les différents matériaux d'emballage utilisés sont : le verre, le métal, le plastique et le bois (matériaux cellulosiques).

Contrôle qualité dans les huileries

Soumis par R. ABOUTAYEB le mar 04/12/2018 - 17:27

Le contrôle qualité des graisses et huiles alimentaires a pour objet de maîtriser le processus de fabrication et assurer la qualité et la sécurité du produit; il porte sur plusieurs aspects : l’acidité de l'huile, l'alcalinité, l’humidité, l'indice de peroxyde, l'indice de saponification, les impuretés insolubles, la matière grasse dans les eaux de lavage, la transmittance et la quantité d’esters de l’acide phosphorique.

Raffinage de l'huile brute

Soumis par R. ABOUTAYEB le mar 04/12/2018 - 17:17

Le raffinage est l’ensemble des opérations qui servent à transformer l’huile brute en un produit comestible en éliminant les impuretés qui le rendent impropres à la consommation en l’état. Le raffinage des huiles brutes comprend plusieurs opérations : Démucilagination (ou dégommage), neutralisation pour l'élimination des acides gras libres, décoloration pour éliminer les pigments, filtration pour d'obtenir une huile limpide, désodorisation pour débarrasser l'huile de son odeur désagréable.

Extraction de l'huile brute

Soumis par R. ABOUTAYEB le mar 04/12/2018 - 13:01

L'extraction des graisses végétales est réalisée d'abord par pression, ensuite le cas échéant par un solvant. Certaines graines sont traitées directement par solvant, sans extraction préalable par pression. L’huile obtenue par pression est dite de première pression. Le tourteau rejeté contient encore une partie plus au moins importante de l’huile résiduelle. Cette dernière peut être extraite par solvant ou par pression après chauffage du tourteau. L'extraction par solvants des huiles et graisse est réalisée en mettant en contact la matière oléagineuse avec un solvant approprié.