Préparation des graines oléagineuses

Soumis par R. ABOUTAYEB le mar 04/12/2018 - 12:51

La préparation des graines oléagineuses a pour but de faciliter l'extraction de l'huile contenue dans ces graines. Les différentes étapes de préparation des graines oléagineuses sont : le nettoyage, le décorticage et dépelliculage, le broyage et tamisage et enfin le conditionnement thermique des graines.

Conservation des graines oléagineuses

Soumis par R. ABOUTAYEB le mar 04/12/2018 - 11:28

Les graines oléagineuses doivent être conservées contre tous facteurs biologiques ou physicochimiques qui peuvent nuire à la qualité et la quantité d’huile extraite. Ceci afin d'obtenir un bon rendement d’extraction et avoir un produit de qualité. Plusieurs procédés peuvent être utilisés pour assurer la conservation de ces graines.

Technologie des laits de consommation : lait pasteurisé, stérilisé et UHT.

Soumis par R. ABOUTAYEB le ven 30/11/2018 - 17:31

On désigne par laits de consommation le lait pasteurisé, le lait stérilisé et le lait UHT. En général, la technologie de fabrication de ces laits ne se diffère que dans le traitement thermique appliqué à chaque produit ; les autres étapes de fabrication sont communes, et sont : réception, clarification, thermisation, séparation de la matière grasse, standardisation, pasteurisation, homogénéisation, refroidissement et conditionnement.

Composition, physico-chimie et microbiologie du lait

Soumis par R. ABOUTAYEB le ven 30/11/2018 - 13:08

Le lait est un système colloïdal constitué d'une solution aqueuse de lactose, de matières salines et de plusieurs autres éléments à l'état dissous, dans laquelle se trouvent des protéines à l'état de suspension et des matières grasses à l'état d'émulsion. L'extrait sec total du lait est en moyenne de 13,1% et l'extrait sec dégraissé est de 9,2%. La connaissance des propriétés physicochimiques du lait revêt une importance incontestable car elle permet de mieux évaluer la qualité de la matière première et de prévoir les traitements et opérations technologiques adaptés. Laquelle qualité dépend aussi de la microbiologie du lait.

Conservation des aliments par combinaison de plusieurs techniques

Soumis par M. EL ATYQY le ven 26/10/2018 - 10:31

La conservabilité d’une denrée alimentaire peut être améliorée par la combinaison de plusieurs techniques de conservation qui, prises séparément, ne produisent pas un effet suffisant pour empêcher le développement des microorganismes ou l’action d’enzymes. Comme exemples de combinaison de plusieurs techniques de conservation, on peut citer : La combinaison pasteurisation-réfrigération, salage-séchage, séchage-fumage, salage-fumage, atmosphère modifiée- réfrigération, etc.

Conservation des aliments par voie chimique

Soumis par M. EL ATYQY le ven 26/10/2018 - 10:20

La technique de conservation des aliments par voie chimique est une technique utilisée depuis longtemps. Les Égyptiens, par exemple, ont utilisé des colorants et des arômes pour augmenter l'attrait de certains produits alimentaires et les Romains ont eu recours au salpêtre (ou nitrate de potassium), aux épices et colorants pour la conservation et l'amélioration de l’apparence des aliments.

Conservation des aliments par champ électrique

Soumis par M. EL ATYQY le ven 26/10/2018 - 10:04

La technique de conservation par champ électrique implique le passage d’un voltage très élevé dans l’aliment placé entre deux électrodes. L’inactivation des bactéries qu’il produit peut être expliquée par des modifications structurelles des membranes et par l’apparition de pores.

Conservation des aliments par hautes pressions

Soumis par M. EL ATYQY le ven 26/10/2018 - 09:38

Le traitement par hautes pressions (HPP : High Pressure Processing), encore appelé « Pascalisation », est un procédé qui consiste à appliquer une pression sur un liquide dans lequel le produit d’intérêt est immergé. Cette pression peut atteindre 6000 fois la pression atmosphérique. Ce traitement permet de prolonger la durée de conservation des aliments tout en conservant leurs propriétés nutritionnelles et organoleptiques essentielles. L’effet des hautes pressions sur la conservation des aliments est dû essentiellement à la modification de la structure des constituants cellulaires, notamment les protéines et les membranes cellulaires.

Conservation des aliments par radiations ionisantes

Soumis par M. EL ATYQY le ven 26/10/2018 - 09:31

Les radiations ionisantes correspondent à des rayonnements électromagnétiques ou particulaires possédant une énergie associée supérieure à 10 eV. Elles sont appliquées aux aliments dont le but d’améliorer leur conservabilité, et ce grâce à leur capacité à déplacer les électrons des atomes et molécules et de les convertir en ions. Les aliments ayant subi un traitement aux radiations ionisantes sont dites « irradiés ». Les rayonnements ionisants utilisés sont : les rayons x, les électrons accélérés et les rayons γ.

Conservation des aliments par la maîtrise du potentiel d'oxydo-réduction

Soumis par M. EL ATYQY le ven 26/10/2018 - 09:22

Le potentiel d’oxydoréduction mesure la facilité avec laquelle un milieu perd ou gagne des électrons. Un milieu contenant des substances fortement hydrogénées sera réducteurs. C’est le cas de nombreux produits alimentaires. L’effet oxydant d’un milieu est dû essentiellement à la présence de l’oxygène atmosphérique, soit en surface ou dans la masse. Pour la maîtrise du potentiel d’oxydoréduction d’un produit, plusieurs techniques sont utilisées dont les plus importantes sont : Le conditionnement sous vide, le conditionnement sous atmosphère modifié et le conditionnement sous atmosphère contrôlé.